dimanche 17 juin 2012

Dynamique de transitions - un phénomène de notre époque

changement de vie

Je souhaite partager avec vous la réflexion d'un client lors de notre premier entretien, et sa question : "Ne trouvez-vous pas que nous nous posons trop de questions de nos jours ?"

Le principal sujet de notre entretien concernait son avenir professionnel avec les questions suivantes :

  • Quel métier me conviendrait le mieux ?
  • Parmi les opportunités qui se présentent à moi, laquelle choisir ?
  • Suis-je sur la bonne voie ?
  • Est-ce que le domaine que je choisis me convient ?
  • ...

Son interrogation sur les remises en questions de plus en plus régulières des gens est intéressante. Qu'est-ce qui fait que nous nous posons plus de questions aujourd'hui que nos parents ou les générations précédentes ?!

Voici mon point de vue personnel, un avis qui m'a conduit à choisir ce métier depuis quatre ans.
Nous vivons dans une société qui a évolué très rapidement ces trente dernières années. Cette évolution est liée, entre autres, au développement de l'informatique, des nouvelles technologies et par voie de conséquence, de l'industrie, du commerce et de la dynamique mondiale qui influent directement sur la culture, l'éducation et les principes de notre société.


Les déclencheurs du changement

Compte tenu d'un contexte de crise dans lequel nous vivons depuis plusieurs années, les entreprises, les politiques locales, nationales, européennes et mondiales ont été obligées de se remettre en question, de s'adapter, d'innover, pour se sortir de cette situation difficile.

Le développement des nouvelles technologies a amené des métiers à évoluer voir disparaître au profit de nouveaux domaines professionnels qui répondent à de nouveaux besoins des consommateurs. La nécessité pour les entreprises d'être plus productives et de faire face à la concurrence extérieure a ajouté une impulsion de changement dans le milieu professionnel, tout domaine confondu.

Enfin, les médias ont aussi évolué rapidement depuis l'arrivée d'internet. Les moyens d'informations, de diffusion sur le web et par la téléphonie, les réseaux sociaux, la multiplication des chaînes de télévision a permis de faciliter l'accès pour tous, à une quantité phénoménale d'informations.


D'un point de vue social et sociétal

Là encore, les évolutions liées aux changements économiques, technologiques et politiques ont fortement influencé l'évolution de notre société, tant sur le plan individuel, familial, ainsi que sur la remise en question des fondamentaux.

Nous parlons aujourd'hui de divorces, de familles recomposées, d'homosexualité avec le débat du mariage gay, ou encore de l'adoption, de la parité, de l'intégration des personnes handicapées, de l'acceptation des cultures étrangères, des droits des femmes et des acquis sociaux. De nombreux sujets peu évoqués, voir tabous qui ouvre aujourd'hui de nouvelles perspectives pour l'avenir, une ouverture plus importante à la différence et au choix de vie de chacun.

Toutes ces thématiques, et bien d'autres encore, contribuent à ce que chaque être humain se questionne sur lui même, sur ce qu'il souhaite construire dans sa vie, en accord ou non avec son éducation et ses origines.

Ces remises en question sont accentuées par la presse bien entendu, et les nombreux magazines de bien être, psychologie, actualités et tendances.

Nous pouvons lire dans les kiosques (liste non-exhaustive) :
  • Pères et repères (Psychologie Magazine)
  • Cultiver sa joie de vivre (Question Psycho)
  • Développez vos performances (Courrier Cadres)
  • Le couple face au foot  (Psychologie Magazine)
  • Du temps pour moi (Marie-Claire)
  • Faut-il tout sacrifier pour réussir (Management)
  • Pour être heureux, soyons conscient (Femme actuelle)
  • Le romantisme, c'est important, mais le physique aussi... (Masculin.com)
  • Angoisse et Pré-ménopause   (Psychologie Magazine)
  • 71 conseils pour être plus heureux au travail (Management)
  • Comment se reconstruire après un divorce (Elledivorce.com)
  • ...

Vous l'aurez compris, les sources d'informations et de questionnements pour vivre mieux, être heureux, bien dans son corps, à l'aise avec son entourage et dans la société, être soi-même au quotidien ne manquent pas.

Ma perception de notre époque

Comme je l'ai dit à mon client, cette époque est source de questionnements parfois profonds, rivés sur un mieux-être au milieu des mauvaises nouvelles que nous entendons chaque jour.
Retrouver une vie à notre image, plus simple et légère, des projets d'avenir, de l'espoir, tels sont les questionnements de chacun d'entre nous.

Aujourd'hui, bien plus qu'il y a des années, nous sommes amenés à rencontrer des périodes de transitions, des phases d'activité professionnelle intenses, des périodes de chômage ou de breaks, des arrêts maladies liés au surmenage, aux évènements difficiles de la vie.

Changements positifs ou négatifs, je pense qu'aujourd'hui, nous avons de nombreuses possibilités de modifier ce qui ne va pas dans notre vie, ce qui nous stresse, nous rend malheureux, nous oppresse au quotidien.

Les codes de la société et les idées reçues évoluent plus lentement que les transitions que nous vivons. Par exemple, être au chômage est encore un statut négatif alors que de plus en plus de personnes passent par ces phases. Et si les périodes de chômage devenaient aussi compréhensibles et acceptées que les temps de formation, d'arrêt maladie ou autre phases de vie.

Accepter que le monde change, que la société change, c'est accepter de se dire par exemple : je suis au chômage, comment je peux profiter au maximum de cette période pour revoir mon projet professionnel, me reconvertir, me former à nouveau et obtenir un poste qui me conviendra mieux.

Ce peut-être aussi se dire :

  • comment aborder une rupture et un divorce de manière à préserver mes enfants ?
  • construire un nouvel avenir et rebondir en se détachant de la lourdeur du regard de l'extérieur ? 
  • Je n'étais pas heureux (se) en couple, maintenant, je sais avec quelle personne je pourrais être bien et me projeter dans l'avenir. Comment réussir la nouvelle vie que je suis en train de construire ?

En somme, comment profiter de ces transitions plutôt que de les subir ? Comment nous détacher du jugement, des idées reçues, pour construire une vie à notre image ?

C'est avec tout mon coeur et mes convictions profondes que j'écris ce message, tout comme j'accompagne dans la transition avec les même convictions, la même passion mes clients. 

Les transitions impliquent un changement, une rupture, une déconstruction, mais comment reconstruire, rebâtir une vie plus à notre image, qui nous rend plus heureux ?


Chacun a les capacités de trouver ses propres réponses. 
Il suffit de se poser les bonnes questions.