jeudi 21 février 2013

Argent : quand la nécessité nous détourne de nos envies

pyramide maslow besoins
Gagner de l'argent : sujet intéressant et toujours au cœur de l'actualité, l'argent est l'énergie de la vie depuis des siècles. Tantôt dynamisante, tantôt paralysante. Il est nécessaire à la concrétisation de nos projets et à notre réalisation dans la vie.

Depuis plusieurs années maintenant, nous parlons de récession, de rigueur et d'une crise économique mondiale dont on ne perçoit plus vraiment l'origine. Dans ce contexte, comment construire sereinement notre vie ?
Malgré tout, l'argent est le moteur de nos vies. En cela  il contribue aujourd'hui en grande partie à répondre au besoin de sécurité de chacun d'entre nous. Abraham Maslow l'a démontré dans sa pyramide, les besoins auxquels doit répondre tout être humain pour pouvoir s'épanouir dans sa vie sont le besoin physiologique et le besoin de sécurité.

  • Les besoins physiologiques sont les besoins vitaux, à savoir : la faim, la soif, la sexualité, la respiration, le sommeil.
  • Les besoins de sécurité représentent un environnement stable et prévisible, sans anxiété ni crise.

Retrouvez les détails de la pyramide de Maslow sur le blog de Kenza SKALLI

  
L'époque où l'argent n'était pas la seule ressource
Il fût un temps où tout être humain pouvait répondre en tout premier lieu à ses besoins physiologiques sans pour autant vivre dans la richesse ou avec un quelconque système monétaire. Le niveau d'autonomie était supérieur et les systèmes d'échange, de trocs ou de services permettaient d'obtenir tant bien que mal le minimum pour faire vivre la famille.

  
Aujourd'hui...
De nos jours, la société est construite de telle manière que sans argent, nous n'avons plus accès à la nourriture ou peu, pas d'électricité, pas de moyens de communication. Sans aucune ressource financière, la sécurité de nos foyers est remise en question, comment se procurer des denrées, de l'eau potable, de quoi cuisiner ou se chauffer sans argent ?

Si à l'époque la valeur du travail permettait d'obtenir du poulet, des œufs, de la farine, un service rendu, aujourd'hui, la valeur du travail est intimement liée à la valeur de l'argent. Et sans argent, plus de sécurité mais c'est aussi la mise en péril des besoins vitaux.

 
Le dilemme de notre époque
Il est donc délicat de trouver l'équilibre entre la volonté d'un épanouissement personnel dans le travail, dans la vie personnelle et familiale, dans la vie sociale et la nécessité de gagner une somme d'argent indispensable pour se donner les moyens de construire une vie à notre image.

Dans cette période de grands changements où le chômage augmente, les entreprises licencient et l'économie mondiale ralentit, il est donc indispensable de prendre le temps de réfléchir à cet équilibre recherché et aux moyens à mettre en place.

  • Quand vais-je quitter ce travail dans lequel je me sens mal ?
  • Comment subvenir malgré tout aux besoins de la famille ?
  • Ai-je le droit de penser à moi ? Jusqu'à quel point ?
  • Quels sont les risques ? Lesquels sont acceptables ?
  • Quel délai je me donne pour y arriver ?
  • Quels compromis dois-je trouver ?
  • Quelle filière d'études je choisis ? Pour quel avenir ? Qui je veux devenir ?
  • Où je souhaite me trouver dans 5 ans, 10 ans ?
  • Que vais-je faire à ma retraite ?
  • Est-ce le moment de créer mon entreprise ?
  • Etc...
A tout stade de la vie et tous statuts, étudiants, actifs, retraités, salariés, indépendant, ces questions reviennent et reviendront régulièrement.

  
Prendre sa vie en main
Le premier pas est d'accepter l'idée que la dynamique de la vie amène inévitablement des changements dans notre quotidien, dans les plans que nous nous sommes tracés.

Ensuite, viennent les réflexions, les compromis, l'écoute de nos envies, de nos besoins, l'attention à nos valeurs et à leurs priorités.

avoir les clés de sa vieL'argent est un carburant, c'est une certitude. Nous sommes les metteurs au point, les mécaniciens de notre moteur, seuls au volant de notre vie avec des passagers qui entrent et sortent pendant le voyage. Nous réalisons l'itinéraire pour franchir les étapes nécessaires pour arriver à destination. Tantôt pour se reposer, tantôt pour se ravitailler, pour entretenir, réparer...  

La clé, c'est notre capacité à doser l'ensemble pour arriver à bon port en ayant passé le meilleur voyage possible. 

C'est ce travail de recherche du juste équilibre dans le respect des valeurs personnelles et des besoins indispensables à chacun que j'aime réaliser en séances de coaching. Quel plaisir de sortir d'une séance en ayant permis à la personne de trouver les solutions pour allier sécurité et plaisir et ouvrir ses perspectives d'avenir.