mercredi 5 mars 2014

Comment arrêter de subir et prendre sa vie en main ?

gagner sa liberté, sortir enfermement coaching
Combien d'expressions pouvons-nous lancer machinalement chaque jour ?

Des phrases anodines, des manières de présenter telle ou telle situation, telle ou telle émotion sans pour autant peser le poids de ce que nous exprimons.

Cet article se veut pratique et succinct car la première phase du changement, c'est la prise de conscience des mécanismes qui trouvent leur place dans notre quotidien et nous emprisonnent.

A partir de ces quelques jeux de mots, vous pourrez déjà trouver quelques clés pour améliorer votre quotidien et :

Passer de subir  à prendre en main sa vie


Vous avez tous utilisé ou entendu les phrases suivantes :
  • Ce n'est pas moi mais mon éducation, c'est dans mes gènes.
  • C'est comme ça, c'est tout.
  • Je n'ai pas le temps.
  • Je n'ai pas le choix.
  • C'est toujours pareil.
  • Je suis obligé, je ne peux pas faire autrement.
  • ...
 
La liste peut s'étendre en se basant sur les ressentis de chacun d'entre nous, ces moments où la vie nous paraît fatalement écrite, décidée pour nous, programmée, où la réalité semble s'imposer à nous.

Quand on part de ce postulat, ces phrases impliquent que nous subissons des éléments extérieurs, souvent immatériels. Il peut y avoir différentes expressions pour imager cet état de vie :
  • Subir
  • Être prisonnier, enfermé
  • Être obligé, contraint
  • Se plier à quelque chose, quelqu'un
  • Se soumettre
  • Être victime
 
Celà  implique les questions suivantes :
  • qui détient votre vie entre ses mains ?
  • à qui vous soumettez-vous ?
  • acceptez-vous d'être manipulé ?
  • qui à le droit de vous dicter votre vie ?
  • à qui laissez-vous les rennes de votre vie ?
  • ...
 
Bien que nous revendiquions tous dans notre vie personnelle ou professionnelle, le droit d'expression, de vote, la liberté de penser et d'agir, nous acceptons souvent à plus ou moins grande échelle de ne pas être responsable et gestionnaire de notre vie. Nous semblons impuissants face à ce qui nous arrive.
 
Et si nous formulions différemment ces phrases qui nous emprisonnent et nous contraignent ?

Ce n'est pas moi mais mon éducation, c'est dans mes gènes. 
Le choix de ce que nous conservons de l'éducation, de notre culture et de notre histoire est important, ce travail nécessite souvent une introspection qui entre plus dans le cadre des psychothérapie (à mon sens indispensable) mais le coaching peut permettre une mise en action pour tester une nouvelle manière de voir la vie et de choisir.
 
C'est comme ça, c'est tout.
Cette phrase induit une fatalité, la contrainte à des conditions extérieures à nous. Si dans certains cas il est important de faire son deuil de certaines situations, dans bien d'autres moments, parmi les questions clés pour changer d'angle de vue : et si c'était possible différemment ? de quelle manière pourrais-je obtenir ce que je veux ?
 
Je n'ai pas le temps.
Cette phrase revient dans la plupart des accompagnements. Apprenez à dire plutôt : "Je ne prends pas le temps". Dans ce cas précis, la nouvelle phrase induit une notion de choix, de moyen d'agir sur un agenda, une charge de travail, des engagements... et d’être responsable de votre organisation de vie. 
 
Je n'ai pas le choix.
Pour cette expression, l'impasse est flagrante, le mur devant soit et la fatalité. Et si vous choisissiez autre chose, une autre voie, une autre stratégie ?
  
C'est toujours pareil. Je suis obligé, je ne peux pas faire autrement.
 Ma première réaction quand j'entends cette phrase en séance : "Ah bon ?" puis une question pour sortir de ce mécanisme : "et si vous agissiez différemment ?"

Bien entendu, il est beaucoup plus facile de lire cet article que de réellement changer sa vision des choses. Comme je vous l'ai dit, ces phrases sont encrées, ont parfois apporté leur lot de difficultés et de souffrance  et un accompagnement sur plusieurs séances est souvent nécessaire pour faire le tri, prendre du recul et adopter une dynamique de vie sous le signe de :
  • la  responsabilité
  • le respect de soi
  • l’écoute de nos besoins
  • la confiance en nos choix de vie
  • la conscience des risques
  • l'acceptation des compromis
  • la liberté d'être heureux
 
Que ce soit en coaching ou en psychothérapie, il est toujours temps de changer de regard sur votre vie et de prendre votre avenir en main. Bonne route.