mercredi 2 décembre 2015

Accompagner l’égalité Femmes – Hommes en entreprise

égalité femmes hommes professionnelle carrière vie personnelle formation
Après les gros titres de cette fin d’année dans l'Express notamment "Mesdames, depuis lundi, vous travaillez pour rien !" largement relayé sur les réseaux sociaux et suite au communiqué de presse de la Commission Européenne de la journée de l’égalité salariale (voir communiqué), il apparaît que le sujet de l’égalité Femmes-Hommes est largement plébiscité.

L’égalité femmes-hommes est une réalité que nous ne vivons toujours pas en ce 21ème siècle dans les pays développés. Nous en parlons, certes beaucoup, des lois sont écrites, des associations défendent cette noble cause, mais les progrès sont encore fébriles.

En tant que femme, vous me diriez que c’est normal que je trouve que les choses n’avancent pas assez vite et que cette question me parle. Vous auriez sans doute raison. Pour autant, cette question est importante pour toute la société. Selon une étude du cabinet américain McKinsey, cette égalité permettrait de rapporter jusqu’à 28 000 milliards de dollars à l’économie d’ici 2025.

Pas rien tout de même ! Selon la Banque Mondiale, il est de plus en plus évident que, lorsque l'égalité des sexes est mieux respectée, « la croissance économique tend à être plus rapide, les pauvres sortent plus vite de la pauvreté et les conditions de vie des hommes, des femmes et des enfants s'améliorent ».

Si nous avons encore des progrès à réaliser sur cette question, c’est en luttant contre les préjugés et autres idées-reçues qu’une véritable évolution pourra émerger. Mais pour que la société change ne faut-il pas que les lois évoluent pour permettre à l’entreprise d’en être le précurseur ? L’entreprise n’est-elle pas le reflet de notre société ? Les entreprises sont évidemment interrogées sur les actions menées à cet effet à travers leur Responsabilité Sociétale (RSE).

Pour autant :
  • comment accompagner l’égalité femmes-hommes en entreprise ? 
  • est-il possible et souhaitable d’arriver à une parfaite égalité ? 

ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES : UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE


Selon l’association Adéquations « L’égalité est un droit fondamental de la personne humaine, quelque soit le sexe biologique ou social et quelles que soient les différences entre les personnes ». 


1919 - Organisation internationale du travail
L’article 427 du traité de Versailles inclut « Le principe du salaire égal, sans distinction de sexe, pour un travail de valeur égale. » 
1948 – Déclaration universelle des droits de l’homme 
On ne peut parler d’égalité sans faire un peu d’histoire et évoquer la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée à Paris le 10 décembre 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies. 
Le premier article de cette déclaration est le suivant : 
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. 
Sur les 8 objectifs de développement de l’ONU, deux sont directement liés au développement de la femme :
  • Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
  • Améliorer la santé maternelle
L’ONU à proclamé 3 journées en faveur des femmes :
  • 8 mars « journée internationale des femmes »
  • 25 novembre « journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes »
  • 11 octobre « journée internationale des filles » 
De plus, l’égalité entre hommes et femmes est l’un des principes fondateurs de l’Union européenne. Depuis 1957, le principe d’égalité des rémunérations est consacré par des traités et le principe de l'égalité des chances et de l'égalité de traitement entre hommes et femmes en matière d'emploi et de travail est intégré dans la directive 2006/54/CE.

1965
Loi qui permet aux femmes françaises de travailler sans l’autorisation de leur mari.

1972 
Cette loi inscrit dans la législation le principe de l’égale rémunération des femmes et des hommes

1979 - CEDEF 
La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes définit la discrimination à l’encontre des femmes comme toute distinction, exclusion ou restriction fondée sur le sexe qui a pour effet ou pour but de compromettre ou de détruire la reconnaissance, la jouissance ou l’exercice par les femmes, quel que soit leur état matrimonial, sur la base de l’égalité de l’homme et de la femme, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales dans les domaines politique, économique, social, culturel et civil ou dans tout autre domaine. (Article 1)

1983  
La « Loi Roudy » du 13 juillet 1983 complète la loi de 1972, elle fournit des critères pour apprécier la valeur égale du travail : « Sont considérés comme ayant une valeur égale, les travaux qui exigent des salariés un ensemble comparable de connaissances professionnelles consacrées par un titre, un diplôme ou une pratique professionnelle, de capacités découlant de l’expérience acquise, de responsabilités et de charge physique ou nerveuse. » (art. L. 3221-4 de l’actuel Code du travail) et aménage la charge de la preuve au bénéfice de la salariée s’estimant discriminée.

2006
Loi visant les objectifs d’égalité salariale, de conciliation vie professionnelle et vie familiale, d’accélérer l’accès des femmes et des jeunes filles à la formation professionnelle et à l’apprentissage.


En France : que dit la loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans la vie professionnelle ? 



égalité professionnelle femmes hommes entreprise loi 2014
Source photo femmeslibertelaicite.org
Jusqu’à 49 salariés, les entreprises n’ont aucune obligation mais sont tenues de réaliser un bilan avec des objectifs sur leur situation sur la thématique égalité professionnelle. Elles doivent faire le nécessaire pour mettre en place des mesures en faveur de l’égalité.

 « L’égalité de traitement entre les hommes et les femmes dans le travail implique le respect de plusieurs principes par l’employeur :
  • interdictions des discriminations en matière d’embauche, 
  • absence de différenciation en matière de rémunération et de déroulement de carrière,
  • obligations vis-à-vis des représentants du personnel (élaboration d’un rapport écrit et négociation),
  • information des salariés et candidats à l’embauche et mise en place de mesures de prévention du harcèlement sexuel dans l’entreprise.
Les entreprises de plus de 50 salariés doivent réaliser trois actions pour être en conformité avec la loi : 
  • réaliser un diagnostic mettant en lumière les écarts qui existent entre la situation des femmes et des hommes,
  • établir un plan d’action à partir de ce diagnostic,
  • négocier un accord relatif à l’égalité professionnelle.
Une fois ces trois conditions remplies, elles doivent 
  • Réactualiser chaque année le diagnostic et le plan d’action dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire
  • Renouveler la négociation tous les trois ans

Si ces conditions ne sont pas remplies, les entreprises de plus de 50 salariés ne peuvent pas soumissionner à des marchés publics, à des concession de travaux publics, à des contrats de partenariats ni à des délégations de services publics.»


ACCOMPAGNER L'ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES EN ENTREPRISE


Pour accompagner l’égalité femmes/hommes en entreprise, il est tout d’abord essentiel d’identifier les facteurs d’inégalité :
  • Rémunération 
  • Promotion professionnelle
  • Conditions de travail
  • Articulation de la vie professionnelle et de la vie familiale
  • Accès à la formation
  • Mixité

coaching femmes hommes discrimination sensibilisation audit formation RSC RSE
Source Photo : www.monacohebdo.mc

Coachs et Sens Consulting propose un accompagnement aux entreprises désirant réduire les inégalités professionnelles pour les aider à définir des objectifs de développement de l'égalité professionnelle et mettre en oeuvre un plan d’action spécifique. 

Nous proposons de réaliser un diagnostic de la situation pour établir un rapport de situation comparée (RSC) et mesurer les écarts entre les femmes et les hommes ainsi que les raisons de ces écarts par le biais d’une enquête ciblée.

Ce diagnostic nous permettra d’évaluer les besoins et de définir des objectifs en fonction des priorités de l’entreprise et de la règlementation.

Un plan d’action en découlera avec la définition d’actions concrètes. 

Parmi les actions possibles :
  • Lutter contre les stéréotypes et la discrimination par de la sensibilisation ou la formation
  • Définir d’un plan de formation en donnant égal accès aux salariés à temps partiel (majoritairement les femmes)
  • Faciliter la conciliation des temps de vie notamment par des évolutions de l’organisation du travail
  • Réduire la pénibilité pour permettre une plus grande mixité
  • Favoriser l’évolution professionnelle des femmes et l’accès à la mobilité
  • Organiser des groupes de pairs
  • Atelier sur le développement des compétences
  • Valoriser l’engagement de l’entreprise en faveur de la qualité de vie au travail

NOTRE CONVICTION


Chez Coachs et Sens Consulting nous pensons que :
  • c’est par l’entreprise et grâce à elle que l’évolution des mentalités en matière l’égalité femmes/hommes peut être atteinte,
  • la non-discrimination ne doit pas passer par la discrimination positive,
  • favoriser l'égalité, c'est mettre en avant les différences et les exploiter,
  • les femmes sont elles-mêmes porteuses d'idées reçues (éducation, culture),
  • pour réussir l’égalité professionnelle, il est nécessaire de valoriser les compétences féminines et la spécificité des femmes,
  • en complément des actions proposées précédemment, des coachings individuels s’avèrent d’une grande valeur ajoutée, avec par exemple comme objectifs :
    • développer sa confiance en soi et s'affirmer,
    • renforcer son leadership et les capacités managériales
    • valoriser ses compétences,
    • mettre en avant sa plus-value féminine,
    • l'accompagner sur la prise de poste et de responsabilités
    • soutenir l'équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle

Nous sommes intimement convaincus que pour favoriser l'égalité Femmes - Hommes et plus largement la diversité, il est important de mettre en avant et exploiter les différences.

___________________________________

Vous avez aimé cet article, vous pourriez aimer :